3 astuces pour se libérer de sa charge mentale | Guide Maman Bébé

3 astuces pour se libérer de sa charge mentale

Publié le lundi 13 novembre 2017 par Justine Chataignier

Vous avez sûrement lu sur les réseaux sociaux les fameuses bandes dessinées de la blogueuse Emma ! Vous sentez-vous concernée vous aussi par la « charge mentale » ? Avez-vous l’impression de devoir tout gérer dans votre quotidien, sans être aidée par votre conjoint ? Voici 3 astuces pour y remédier :

 

Les bandes dessinées d’Emma ont été partagées des centaines de milliers de fois. Et nous avons été beaucoup à nous être senti concernées par ces illustrations et petites scénettes si réalistes et si drôles. Emma est devenue célèbre grâce à sa BD sur ce que l’on appelle la « charge mentale ». Mais qu’est-ce que la charge mentale ?

 

Voici le topo : les femmes font tout. Bon, bien sûr, c’est un peu plus compliqué que ça. Beaucoup de femmes sont responsables, malgré elles, de toute l’organisation de la maison, des enfants, du quotidien. Il faut tout faire, tout gérer, en même temps, tout le temps, sans jamais faillir ni faire d’erreur ni rien oublier. S’occuper des enfants, de la cuisine, de l’agenda, des tâches ménagères, penser à appeler l’agence immo, et penser à prendre rendez-vous chez le pédiatre pour le dernier, penser à racheter les croquettes du chat avant qu’il n’y en ait plus et ci, et ça… En somme, la femme est trop souvent désignée « chef de projet » de la maison. C’est elle qui gère, qui planifie, qui organise, qui pense à tout.

 

Certains diront que les hommes se prennent moins la tête que nous… mais si on ne le fait pas, qui le fera ? Attention, le problème aujourd’hui, ce n’est pas que messieurs ne nous aident pas, c’est que la plupart du temps, ils ne le font pas d’eux-mêmes. D’où la fameuse réplique d’Emma : « t’avais qu’à demander ! », et le titre de sa première BD : Fallait demander. Le problème, c’est que de nombreux médias ont donné beaucoup de conseils pour remédier à tout cela… mais seulement aux femmes, comme si tout était de leur faute. Et les hommes dans tout ça ? Et c’est le sujet de sa seconde BD sur le sujet : La faute des femmes.

 

Voici donc trois petites astuces, à lire à deux :

 

1.      Le principe « on le fait dès qu’il faut le faire » ne marche pas vraiment. On se fait souvent avoir : ça traîne, ça traîne, et on connaît le topo, c’est toujours bibi qui le fait. Alors la solution, c’est le partage des tâches, de distribuer les corvées. Décidez entre vous qui est responsable de quoi. Chacun ses corvées ! 50/50 bien sûr.

2.      Parlez-en, encore et encore. Et faites lire ces BD à votre conjoint, ça vaut le coup d’essayer ! La discussion est toujours primordiale, et parfois, en parler suffit à faire prendre conscience du problème.

3.      Faites des listes et utilisez un tableau Véléda®, un grand carnet, un agenda partagé. Vous n’êtes pas obligées de tout garder en tête, c’est impossible de toujours penser à tout. Servez-vous d’un agenda ou d’un carnet commun pour écrire tous les rendez-vous, ce qu’il faut penser à acheter, à changer, à réparer, à faire… Engagez-vous à tenir ce carnet à deux. Un peu comme une to-do liste partagée !

Commentaires (0)

Aucun commentaire

Connectez-vous

Créer un compte

Laissez un commentaire en tant qu'invité(e)

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.