Bronchiolite | Fiche santé | Guide Maman Bébé

Bronchiolite

Survenant souvent après une rhinopharyngite, c'est une inflammation des bronchioles. Affection le plus souvent virale (VRS), elle atteint de préférence les nourrissons âgés de moins de 2 ans, de la fin de l'automne, au début du printemps et vivant en collectivité. La bronchiolite se manifeste par une gêne à l'expiration, qui est lente et difficile, avec un sifflement dit « sibilant », comme dans l'asthme. D'où l'ancien terme de bronchite asthmatiforme, qui a été supprimé, car il n'est pas synonyme d'asthme lors d'une bronchiolite isolée. Le traitement repose sur la kinésithérapie respiratoire, qui accélère le flux expiratoire et les lavages de nez. Par contre, en cas de trois bronchiolites dans le même hiver, on parle d'asthme du nourrisson. L'antibiothérapie traite la surinfection bronchique, mais n'a pas d'effet sur le virus lui-même. La gêne respiratoire rend difficile la prise des biberons qui seront fractionnés et épaissis, pour éviter les vomissements lors des quintes de toux. Si le bébé a moins de 3 mois, il mérite une surveillance attentive : une hospitalisation s'impose souvent.