Céphalées | Fiche santé | Guide Maman Bébé

Céphalées

1- Accompagnées de fièvre : on pense à une méningite, avec mal de tête, raideur de la nuque, vomissements. C'est pourquoi la céphalée fébrile doit être vue par un médecin. Heureusement, les maux de tête

accompagnent, généralement des maladies infectieuses bénignes. Après 3 ans, la cause peut être une sinusite maxillaire.

2- Sans fièvre :

- traumatisme crânien : recherche des signes d'un hématome extradural ou sous-dural.

- hypertension intracrânienne : ce qui oriente le diagnostic, ce sont les céphalées nocturnes (souvent en fin de nuit), soulagées par des vomissements. Une IRM s'impose, pour éliminer tumeur ou kyste cérébral. Le traitement est neurochirurgical.

3- Les migraines : plus fréquentes qu'on ne le croit, elles existent déjà chez le nourrisson. Leur diagnostic précoce permet de mieux les traiter.

4- Céphalées d'origine ophtalmiques : la vision est à vérifier en priorité, devant tout maux de tête survenant en fin de journée.

5- Céphalée psychosomatique : signe de problème intrinsèque chez l'enfant, d'ordre scolaire ou familial le plus souvent.

 

Lire le dossier : La méningite, connaître et se protéger